Home Vacances & TourismeMont-Saint-Michel : bien profiter de la visite
Mont-Saint-Michel : bien profiter de la visite

Mont-Saint-Michel : bien profiter de la visite

Surnommé affectueusement la Merveille de l’Occident, le Mont-Saint-Michel est un endroit à visiter au moins une fois dans sa vie. Tous les ans, près de 2,5 millions de touristes viennent apprécier la beauté de ce rocher de 9 ha perdu au large de la Normandie. Ces visiteurs bravent la météo locale et les longues files d’attente pour découvrir un site unique en son genre. Cette abbaye est classée patrimoine de l’UNESCO. Elle fut le témoin de l’Histoire après avoir été un lieu de culte, une prison et actuellement un site touristique surmonté d’un monastère. Si vous envisagez de visiter cette merveille, sachez qu’il existe quelques astuces pour bien profiter de votre voyage.

Découvrir le Mont-Saint-Michel sous un autre angle

Il est courant de visiter le Mont-Saint-Michel en s’inscrivant sur un tour tout organisé. Vous devez toujours passer par un professionnel du tourisme. Quoi qu’il en soit, optez pour un circuit sortant des sentiers battus. Cela peut être pris dans le sens littéral du terme puisqu’il est réellement fun de visiter le Mont-Saint-Michel en se baladant pieds nus dans la baie qui l’entoure. Attention, cette activité doit obligatoirement être encadrée par un guide. Ce dernier devrait disposer des connaissances approfondies des lieux, notamment en ce qui concerne les marées. L’eau peut prendre au piège les touristes qui s’aventurent à s’éloigner de la digue. Par marée haute, cette longue allée est submergée par la mer pour que le Mont-Saint-Michel devienne une île. La vigilance reste de mise. Le survol en autogire permet de visiter l’Abbaye sous un tout autre angle. Depuis les airs, ce site historique et culturel est encore plus beau. À titre d’information, l’autogire est un avion à hélice beaucoup plus silencieux que l’hélicoptère, mais offrant la même stabilité pour une bonne observation. Ceci étant, vous devriez fouler le sol de cet îlot. Prenez au moins la peine de visiter ses 4 musées pour mieux comprendre son histoire. Avec ces établissements, les faits sont souvent traités de manière scientifique.

Visiter l’abbaye et y passer la nuit

La construction de l’Abbaye remonte au Xe siècle. À l’époque, l’archange Saint Michel lui-même avait ordonné à un homme d’Église d’y bâtir un sanctuaire. Actuellement, un somptueux lieu de culte domine tout le mont. L’Abbaye proprement dite se trouve en haut des 350 marches. Du haut de cet édifice, vous pouvez admirer un ensemble architectural bâti sur plusieurs siècles. La visite peut se poursuivre à l’église paroissiale locale. Cette dernière est dédiée à Saint Pierre, le patron des pêcheurs. C’était la décision des bâtisseurs de XVe et XVIe siècles. Les messes sont encore célébrées. Ce qui n’empêche pas d’entendre les différents récits, dont certains sont réellement anecdotiques. La promenade peut se poursuivre le long des remparts. Ce chemin est jalonné de petits jardins bien aménagés. Si cette petite promenade vous a donné faim, il est tout à fait possible de manger auprès des restaurants du Mont. Les amoureux du Mont-Saint-Michel peuvent décider d’y passer la nuit. Les rares hôtels locaux accueillent des clients, même ceux qui viennent spontanément. Cela dit, ce serait préférable de réserver à l’avance.

D’autres astuces pour une visite gagnante

L’été reste le meilleur moment de visiter le Mont-Saint-Michel. C’est le cas pour les plus frileux. En effet, les températures locales demeurent relativement fraîches toute l’année. Une fine pluie est également présente pendant toutes les saisons. Rassurez-vous, bien que fréquents, les crachins durent peu de temps et l’éclaircie revient toujours. L’Abbaye accueille l’essentiel de ses visiteurs en période estivale. Autant venir tôt le matin, en soirée ou en milieu de la semaine si vous craignez la foule. Les vacances de Toussaint ainsi que le week-end pascal sont des moments de fréquentation record. Il est possible de relier le Mont-Saint-Michel en voiture depuis n’importe quelle ville de France. Vous devriez tout de même faire le plein et régler le péage. Puis, le train revient moins cher. Vous pouvez aussi réaliser des économies en optant pour le covoiturage. En ce qui concerne l’hébergement, les hôtels sur Mont-Saint-Michel lui-même sont fortement sollicités. Ce qui a pour effet d’augmenter les tarifs. L’hébergement idéal serait le camping. Quelques établissements dans les environs du Mont-Saint-Michel comme Campingdelileverte.com proposent la location de mobil home. Ce qui reste tout de même profitable puisque les transports en commun sont nombreux dans le coin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *